This Picture of You

Court-métrage documentaire, 8min38 et série de 10 photographies numériques, 2019-2022.
Recherche de financements pour la post-production et la création d'une bande originale par un.e musicien.ne algérien.ne. Durée finale estimée : 30min.

Ce court-métrage est une tentative d’aborder la question de la mémoire transgénérationnelle par le prisme de la danse contemporaine. Par la pratique d’exercices proprioceptifs, ma grand-mère, ma mère, et moi-même tentons de répondre corporellement à ces vidéos projetées. Nous essayons d’utiliser la danse en tant que langage, comme une parole aussi valable et légitime que l’oralité. Nous expérimentons chacune une traduction physique des mots ou des situations qu’ont vécus nos corps. Par cette conversation gestuelle, je cherche à interviewer les souvenirs physiques de trois générations de femmes. Une survivance de gestes d’une mémoire collective qui toujours nous accompagne se révélant dans la surimpression de ces images filmiques. Nous tentons ainsi d’articuler un vocabulaire commun entre danse et mémoire, presque telle une forme de «reenactment». Ce que j’appellerais une «danse documentaire». Une méthode permettant de performer une mémoire personnelle qui tente de sortir des récits linéaires de l’Histoire imposée. Les images projetées ont été tournées entre le 30 et 31 décembre 2018, sur un ferry allant d’Alger jusqu’à Marseille. Nous regardons un film, celui de notre départ d’Alger. Emmanuelle Paltrinieri, ma grand-mère, rentre dans le champ de la projection. Elle avance les yeux fermés. Si je le veux, je peux la suivre, peut-être en canon ou rester hors champ. J’avance dans le noir. Cela faisait 57 ans qu’Emmanuelle n’était pas allée en Algérie. Elle n’était pas pied-noir, ni originaire de ce pays. Elle s’y était rendue 6 mois entre 1960 et 1961 pendant la guerre de Libération algérienne. Son mari, Nicolas Boutovitch, y faisait son service militaire obligatoire en tant que médecin. Là-bas, ils trouvèrent une solution pour écourter son séjour forcé : faire un enfant. Ma mère et sa sœur jumelle naquirent le 24 juillet 1961 à Cannes. En août 1961, mon grand-père est relaxé du service militaire. Il deviendra anesthésiste. Le titre du film fait référence à la chanson Pictures of You du groupe de New Wave et Post-punk, The Cure, sortie le 19 mars 1990.

Extrait du court-métrage This Picture of You, 8min38. https://vimeo.com/386254974 Mot de passe: contacter rey.sacha06@gmail.com

Départ du Ferry, Alger, Algérie, Décembre 2018.
Emmanuelle Paltrinierie, ma grand-mère, Paris, France, Janvier 2019.
Départ du Ferry, Alger, Algérie, Décembre 2018.
Emmanuelle Paltrinierie, ma grand-mère, Paris, France, Janvier 2019.
Départ du Ferry, Alger, Algérie, Décembre 2018.
Départ du Ferry, Alger, Algérie, Décembre 2018.
Sonia Boutovicth, ma mère et moi, Paris, France, Février 2019.
Sonia Boutovicth, ma mère et moi, Paris, France, Février 2019.
Arrivé du Ferry, Marseille, France, Décembre 2018.
Emmanuelle Paltrinierie, ma grand-mère et surimpression de Sonia Boutovitch, ma mère, Paris, France, Janvier et Février 2019.

CONTACT

Sacha Rey

rey.sacha06@gmail.com

crédits

Logo Fragil : Sylvain Brillault
Design web : Julie Drnd

Felicità Goodbye Horses

18 juin au 10 juillet à Poush

6 boulevard du Général Leclerc, Clichy

 – gratuit, sur inscription

Read more
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram