Le vernis des pare-chocs compose des forêts d’eau

2021 - 2023, court-métrage de science fiction ou blague apocalyptique lesbienne. Teaser, 3min37. Durée estimée : 35 minutes. 

Technique mixte : stop motion, photographies animées sur After Effect, vidéos, fonderie (bronze), moulage (plâtre), peinture. 

Synopsis :

Dans un futur proche, des paysages désertiques témoignent de vies étouffées par la peur de tout contact. Cette terre raconte, à son image, l’histoire d’une personne non-binaire, Gaël·le, ayant refusé l’usage de la parole dans ces lieux sans corps. Lassé·e·x par les discours des Hommes, la matière, elle seule sait encore lui parler.
Au travers, d’un monologue, iel y fait, non sans cynisme, l’éloge des relations à distance. Gaël·le fait partie des êtres humain·e·x·s qui ont les moyens économiques pour déménager continuellement afin d’échapper aux diverses catastrophes naturelles et pandémiques. Mais, Martine, sa compagne, appartient à l’autre partie de la population qui ne peut se déplacer pour sauver sa vie. « À l’annonce du déluge écologique, nombreux sont ceux qui se précipitent vers une arche de Noé, se souciant peu des abandonnés à quai ou des asservis à l’intérieur même du navire. » (Malcom Ferdinand)
S’en suit une déclaration d'amour ampoulée et caustique adressée à sa compagne. Mais, à la fin du film, on comprend que Martine s’est suicidée. Sous son cœur il y avait des bleus. Ils ont déteint sur ceux de Gaël·le. Iels ont des artères tie & die. Un beau turquoise délavé à l’image du dernier paysage du film qui se terminera dans une tempête de neige. La narrateur·trice·x n’est pas parvenu·e·x à oublier sa compagne, n'ayant pu enterrer son corps à cause des conditions de vie désastreuses.

Pour écrire ce monologue, j’adopte un ton qui oscille entre l’absurde et l’ironie, usant d’un langage sms, un peu à la manière d’une conversation sur un chat et en tutoyant les spectateur·ice·x·s. L’écriture se construit en utilisant la technique du cut up – où l’on accole les phrases écrites par d’autres dans un collage sémantique humoristique. L’une des inspirations pour l’écriture de ce monologue provient du spectacle Nanette, de l’humoriste australienne Hannah Gasby, qui offre une réflexion sur les traumas déguisés en comédie, tout en créant un réquisitoire contre l’homophobie et le patriarcat. A ce réquisitoire, j’y ajouterai des réflexions autour de la crise écologique grandissante et ce que la pandémie du Covid a pu altérer dans notre manière de vivre.

Les représentations de personnes minorisées et de faits tragiques s’élaboreront à travers la métaphore de paysages apocalyptiques. Il n’y aura donc pas d’images de corps meurtris. J’évoquerai la présence des corps des deux personnages par leurs traces, révélant le mouvement de la vie par des rides de matière animées, en stop motion, au sein des paysages. Ces paysages seront ainsi la production matérielle et métaphorique de la réalité mentale de Martine et Gaël·le. La construction des paysages s’élaborera sous forme de maquettes, à partir de matériaux recyclés et organiques, ramassés mais non arrachés. J’utiliserai également certains matériaux biodégradables achetés comme des pigments, de l’acide citrique, du bicarbonate de soude et d’autres éléments qui engendreront des réactions chimiques et visuelles lors du tournage. Ce film traitant du désastre écologique approchant, il est pour moi nécessaire de travailler avec des matériaux non polluants et achetés en France en cohérence avec son sujet.

Version en cours du court-métrage de science-fiction, 23min, aout 2022. Demandez le mot de passe à rey.sacha06@gmail.com
‬Recherches pour de futurs décors pour le court-métrage de science fiction‭, ‬Le vernis des pare-chocs compose des forêts d’eau‭, photographie argentique 2014. ‬©‭ ‬Sacha Rey
‬Recherches pour de futurs décors pour le court-métrage de science fiction‭, ‬Le vernis des pare-chocs compose des forêts d’eau‭, photographie numérique 2015. ‬©‭ ‬Sacha Rey
  “Le vernis des pare-chocs compose des forêts d’eau”, impression sur mousseline soyeuse 45g, 64 x 64cm (avec marges blanches de 2cm), 50€.
Livraison offerte, paiement par paypal ou en espèces sur Marseille. Pour tout achat contactez rey.sacha06@gmail.com

CONTACT

Sacha Rey

rey.sacha06@gmail.com

crédits

Logo Fragil : Sylvain Brillault
Design web : Julie Drnd

Felicità Goodbye Horses

18 juin au 10 juillet à Poush

6 boulevard du Général Leclerc, Clichy

 – gratuit, sur inscription

Read more
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram